NOUS PRENONS LE TEMPS

de évaluer et expliquer les traitements

Contactez-nous



Parodontie



Parodontie : maladies de gencives

Des saignements occasionnels, une rougeur autour des gencives, une mauvaise haleine et une sensation d’inconfort peuvent être un avertissement de maladie parodontale. Si elle est négligée, la maladie peut entrainer un déchaussement des dents et une régression des gencives. La principale cause de cette maladie est la bactérie. Celle-ci forme une plaque, et si elle n’est pas traitée elle finit par devenir du tartre. Une fois le tartre établi, seul le dentiste et les hygiénistes peuvent l’enlever, c’est ce que l’on appelle un détartrage.

La gingivite est le premier stade de la maladie parodontale. À ce stade, les gencives semblent normales, mais peuvent aussi être rouges, gonflées et saigner facilement lorsque vous brossez. Une mauvaise haleine peut être reliée à cette maladie. C’est un début d’infection causée par les bactéries de la plaque. On peut alors discerner des poches de 1 à 2mm.

Le deuxième stade est la parodontie précoce, l’infection s’est propagée de la gencive jusqu’à l’os de la mâchoire. Ces bactéries forment alors de petits espaces entre les gencives et les dents, on les appelle des poches. Plus la poche s’agrandit, plus les bactéries pénètrent et plus la gencive rétrécit, ce qui dévoile la racine de la dent et augmente la profondeur de la poche. La profondeur de la poche à ce stade est d’environ 3 à 4mm.

parodontie

parodontie modérée et avancée

Le troisième stade est la parodontie modérée, on peut alors très bien percevoir la racine de la dent. À ce stade, il est possible que le tiers de l’os ait été perdu. Les indications de parodontie peuvent être de 5 à 6mm.

Stade quatre, parodontie avancée. C’est lorsque plus de la moitié de l’os à été perdu et que les poches sont très profondes. La dent semble alors plus longue étant donné que la racine est à découvert. On parle alors de poche de 7mm et plus. La dent continue alors de se déchausser et peut finir par tomber ou elle devra être extraite par votre dentiste.

Afin de prévenir ces maladies, il est très important de se brosser les dents et d’utiliser la soie dentaire chaque jour, ainsi que de faire des examens réguliers chez le dentiste. Si la maladie est rendue au stade modéré ou avancé, on peut alors penser au curetage. Le curetage permet d’enlever le tartre et les sousproduits bactériens. De plus, les vieilles couronnes et les vieux plombages qui ne sont plus bien ajustés, peuvent contenir des bactéries ce qui peut causer cette maladie. Il sera alors important de les remplacer.


Greffe de tissu

La greffe de tissu est nécessaire lorsque la quantité et la qualité de gencive est inadéquate. La récession peut causer de l’hypersensibilité dentinaire, et peut causer un problème d’esthétique. Une greffe est aussi nécessaire lorsqu’il y a un besoin de restaurations dentaires.

Qu’est-ce que la greffe de tissu?

La greffe de tissu est semblable à la greffe de tissu conjonctif, mais ne requiert aucun prélèvement au palais. Le greffon provient d’un don humain et est très sécuritaire car tous les éléments cellulaires ont été retirés. Parmi tous les dons, seulement 10% sera gardé et traité afin de créer le périderm.

La greffe gingivale permet de ré-épaissir et de redonner de la hauteur à la gencive. Cette technique est réparatrice et préventive, elle permet de renforcir les tissus et de protéger les dents. La dent peut sembler plus longue, mais c’est la racine qui est dénudée, elle a alors un plus grand risque de carie et d’hypersensibilité dentinaire.

greffe de tissu

étape d'un greffon de la gencive

Quelle est la procédure?

Lors de la chirurgie, une petite incision sera faite au niveau de la gencive à traiter. Le site sera nettoyé et un greffon sera inséré entre l’os et la gencive. Une fois le greffon bien installé, des points de suture viendront fermer le site, il sera alors bien important de suivre les indications post-chirurgicales.


Greffe osseuse

Lorsque la plaque n’est pas traitée, elle se propage sous la gencive. Les bactéries contenues dans la plaque émettent des toxines qui irritent les gencives. Une réaction inflammatoire est provoquée et les tissus et os encerclant la dent sont démolis et désagrégés. Des poches sont alors formées et on voit apparaître la maladie des gencives. Plus cela se propage, plus on a de la perte de gencive et d’os. Dans certains cas, la maladie est tellement avancée, qu’il est nécessaire d’extraire la dent. On peut alors procéder à un implant ou à un pont.

Des restrictions s’appliquent, les personnes ayant des maladies générales telles que le diabète et l’hypertension, peuvent souvent ne pas être traitées. Il est donc important d’aviser le dentiste traitant. Il faut aussi aviser le dentiste lorsque vous êtes fumeur. Il est fortement recommandé de cesser de fumer 2 semaines avant et au moins 1 mois après l’intervention.

greffe osseuse

À quoi sert la greffe osseuse

Qu’est‐ce qu’une greffe osseuse?

Une greffe d’os est effectuée pour renverser la perte osseuse. Elle est également utilisée pour renforcer la région osseuse afin d’accueillir un implant, d’améliorer le confort d’une prothèse amovible et pour améliorer l’esthétique. Quand on perd ou qu’on extrait une dent, il y a de la perte osseuse, on peut alors y remédier avec une greffe.

Quelle est la procédure?

La greffe d’os est un procédé chirurgical qui utilise une matière qui régénère et stimule la croissance d’os. Lors de la chirurgie, le dentiste nettoie la partie à soigner et insère la matière régénératrice. Suite à l’intervention, le dentiste posera des points de suture fondants, il sera alors important de faire un suivi à la clinique une semaine après le rendez-vous.

Après seulement un mois, sur une radiographie, on peut discerner une nette amélioration de la région osseuse!

Il est possible que les traitements ne soient pas couverts par votre régime de soins dentaires. Il se peut que vous deviez vous-même en assumer les coûts.